Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Oh my god I am a Swede

Pourquoi j'ai choisi le froid

22 Mars 2014, 10:41am

Publié par Diane

On me demande souvent pourquoi j’ai choisis la Suède, et pourquoi j’ai voulu aller « m’enterrer » là-bas.

Tout d’abord ce n’est pas enterrement : c’est temporaire, et même si ce ne l’était pas, Karlstad est une ville très agréable, jolie, propre, avec des trucs à faire. L’équivalence de Nantes à peu près, en plus petit.

D’une part, j’ai choisis d’habiter en Suède parce que comme déjà mentionné, l’égalité homme/femme est tellement respectée. Les salaires sont de seulement 2 à 4% différent, alors qu’en France ce chiffre atteint plus de 14%... Et c’est d’autant plus vrai qu’il est difficile de se faire emmerder dans la rue. Ce que j’appelle emmerder dans la rue, c’est les mecs un peu chelous qui te reluquent quand tu marches, même sans talon ou mini-jupe, et qui t’adresse un douteux « compliment » (Dis eh mignonne ça te dit d’aller voir dans mon appartement ? Tu colleras tout à fait à l’image de toi nue dans mon lit) suivit de rire gras. Ici, y a pas. Alors qu’à Nantes, au centre-ville, je me fais constamment aborder, et j’en suis sûre mesdemoiselles, vous aussi, que ce soit à Paris, bon peut être pas Quimper, mais Toulouse, Brest, et j’en passe. A Karlstad, alors que je passais devant les hordes de mecs bourrés à 11 heures du matin (on n’y échappe pas, ça doit être international) en retenant mon souffle prête à accélérer le pas, rien. Rien. On te laisse tranquille. Et ça, ça n’a pas de prix.

D’autre part, la qualité de vie est incroyable. Après six mois en Chine en suffoquant à cause de la pollution, à cracher des glaires noirs, à porter un masque 3M en mode attaque chimiques, ici je « respire » pour de vrai. L’été, on peut se baigner dans la rivière principale parce que c’est propre. Je n’imagine même pas tremper ma main dans la Loire, ou pire, la Seine. Il y a une interdiction de rouler la nuit au centre-ville, respectée, qui change la vie. L’environnement est protégé, j’ai au moins 5 sacs plastiques différents pour trier mes déchets, et franchement c’est hyper gratifiant de participer au recyclage.

Finalement, je ne suis jamais à cours de trucs à faire. Je ne m’ennuie pas ! C’est tellement différents des activités « normales » en France (aller jouer aux cartes dans un café avec les copains, ou s’asseoir dans un parc.) Non : l’hiver je prends mes patins à glace et je vais patiner sur le lac gelé. Le soir on prend des tickets pour aller voir des matchs de hockey (plein e sang) pour voir des titans se battre sur la glace. On va prendre des fikas avec les copains dans les bars. Je découvre la culture culinaire ma foi très improbable. L’été c’est baignade dans le lac, dont tu peux boire l’eau tellement le lac est propre. Et c’est barbecue de saumon, pour apprécier pourquoi pas pendant l’énorme fête de la fertilité (fin juin) le soleil qui se couche aux alentours de minuit. Si j’ai envie de bouger, pourquoi pas un week end à Stockholm ? Ou Göteborg ? Ou Oslo ? Il est possible d'aller skier à la capitale norvégienne, il suffit d'apporter ses skis et prendre le métro. Plus tard on va faire l’Islande, et la Lituanie, relié à Stockholm grâce à un ferry de nuit. Cet été, aussi, Fjalbacka, la fameuse ville décrite dans les livre de Camilla Lackberg. L’hiver prochain, conduire trois jours de suite pour aller au nord de la Suède aux alentours de Kiruna, pourquoi pas passer la frontière finlandaise et enfin atterrir en Norvège histoire de visiter la Laponie. Voir une Aurore boréale, voire deux si on est chanceux.

Donc oui, j’ai choisis la Suède, peut être un petit « bled » comparé à nos grandes villes françaises. Mais je kiffe. Et pour l’instant, c’est tout ce qui compte.

Commenter cet article

Diane 22/03/2014 18:36

:D Mais je t'attends de pied ferme ma poulette !

Anne-So 22/03/2014 13:13

Alala ça donne super envie
Franchement je viens te voir dès que je peux ! Moi aussi je veux prendre un fika et faire du patin à glace :D