Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Oh my god I am a Swede

Le suédois et l'anglais

30 Janvier 2014, 13:23pm

Oui donc les suédois et l'anglais, c'est vraiment une histoire d'amour. C'est comme s'ils étaient bilingues même dans le ventre de leurs mères. Même dans un blède paumé, dans une petite épicerie ou même un SDF, tu t'adresses à un suédois en anglais, il te répondra en anglais correcte et sans langage des signes à l'instar des français. 

1. D'abord on leur dit, dès leur sept ans, "si tu parles pas anglais, tu es coincé ici, en Suède, il fait froid, où il fait nuit six mois sur douze, et c'est le seul pays où on parle suédois." C'est une des raisons principales qui fait que n'importe où en Suède; ça parle anglais. Parce que nous, c'est facile! On a la moitié de l'Afrique, la moitié du Canada francophones. Les suédois, eux, ont seulement: La Suède. Soit neuf millions d'habitants. Soit un peu moins que l'île de France. Donc si nous nous avons le luxe d'être des feignasses et se dire qu'on s'en sortira quand même en parlant français (bon, c'est de moins en moins vrai) les suédois, eux, doivent absolument parler anglais pour voyager, étudier ailleurs, travailler autre part.

2. Après on leur dit: "La vous avez sept ans, c'est chouette, les Walt Disney sont doublés suédois, mais y a que 9 millions d'habitants à Viking Land, vous croyez vraiment que ça va être lucratif de tout traduire? Que nenni!" Donc toute la télévision est réstée en voix originale, sous titrée suédois. Ils s'habituent donc plus vite que les français, qui ont tendance à traduire en parlant par dessus les voix (exemple documentaire ou interview) plutôt que de sous-titrer, mais aussi de doubler les voix (on a tous débuté Desperate Housewives sur M6 avec les voix françaises.) Bien sûr, cela change grâce à l'arrivée de téléchargement et du streaming, on a plus du tout la patience d'attrendre le doublage, et puis on est d'accord, c'est moins crédible avec les voix française. Bref, les suédois entende de l'anglais tous les jours à la télévision.

3. Après on les prévient: "on va apprendre surtout l'oral, l'écrit est moins important." Nous, tellement attaché à la langue de molière, on s'applique avec l'écriture, on retient les terminaison, on travaille l'orthographe. Le résultat est tout simple, on est les mauvais élève en anglais en baragouinant tant bien que mal à l'oral (par contre champion d'orthographe!) tandis que les suédois ont un oral impeccable. Ca fait la différence dans le sens où il ne s'agit pas que de connaître la synthaxe, l'orthographe et l'écriture, il faut savoir communiquer.

 

Bien sûr il faut savoir que ces trois points marchent pour les pays scandinaves, la Norvège, le Danemark, la Suède. Bon la Finlande aussi mais c'est un cas à part: on en parlera plus tard!

 

L'anglais c'est un peu le ticket d'or de la suède. C'est donc sans aucune appréhension que je me suis lancée dans mon ammenagement en Suède: de toute façon, je serais comprise.

 

En petit bonus, la version de Hakunamatata en suédois!

Commenter cet article